Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 13:28

Il s’agit de la deuxième édition, à l’initiative de la société Raidlight qui s’est installé à Saint Pierre
de Chartreuse et a crée une ‘station de trail’en 2011.
Des parcours permanents sont balisés, tout autour de Saint Pierre, qui permettent de ‘travailler’ le
fractionné, le seuil, les cotes, sur des circuits plus ou moins longs.

Nous étions trois TCN, Carole, Régis et Philippe, motivés pour découvrir cette région et participer à
ces trois journées de trail.
Le programme était variée.
Après nous être retrouvés à Saint Pierre de Chartreuse en début d’après midi nous étions prêts à
démarrer.

Le jeudi 17, nous avions 6 ateliers variés, au programme :
la piste 250 m, ou il faut être véloce, le truc que j’aime !!
la boucle de 1 km vallonné,
la boucle de la Chapelle de 2,5km avec de la montée, c’est plus dans mes cordes,
le départ du kilomètre vertical, au moins on saura à quoi s’attendre demain....
Et pour finir en beauté, 200 m droit dans la pente. Ça c’est un truc de dingue.
Vu du bas trop facile, donc départ à fond et la pente se redresse de plus en plus, les cuisses
chauffent, la respiration s’emballe et on arrive explosé.
Heureusement il y a des supporters en bas, ceux qui attendent leur tour et en haut, ceux qui ont déjà
donné !
Pour finir cette séance, repos en terrasse devant une boisson bien fraîche et qui pétille.
Le soir détente et un bon repas pour récupérer.
Apres-le-Kilo-vertical--Copier-.jpg
Vendredi matin, plusieurs conférences au programme.
J’ai suivi avec intérêt l’exposé de Patrick Bringer sur les spécificités de l’entraînement trail.
Il nous a beaucoup parlé de l’importance de la solidité musculaire, de gestion de l’effort, de capacité
à se ravitailler et de récupération.
Malgré le manque de temps pour développer tous ces points, cette présentation était très instructive.
Elle sera diffusée aux TCN.
Après un repas léger, nous avions rendez vous avec le kilomètre vertical, un nom barbare pour un
truc qui l’est !
Il s’agit de d’avaler 1000m D+ sur 4,7 Km.
J’étais très curieux d’essayer ce nouveau jeu.
Départ prudent pour bien me chauffer, je trouve un rythme qui me convient. La pente est
raisonnablement forte et je cours.
Après 2 Km, la pente se redresse 28 %, et je dois marcher. Partis sans bâton, je grimpe bien, ça
ronronne.
Au loin un replat, mais non ça n’est pas fini car il y a encore un gros coup de cul 34 % annoncé.
Et c’est l’arrivée à la Scia, après un finish dans les rochers. Terrible !!
En haut un mouton imperturbable, comment a t il fait ? Il a du pensé qu’en haut l’herbe était
meilleure.la-cote--Copier-.jpg
Comme récompense la vue, un panoramique à 360°, avec Belledonne à l’Est encore très enneigée,
la Reserve Naturelle des Hauts de Chartreuse, enneigée égalemnet et parsemée de résineux, trois
des quatre sommets de Chartreuse, le Grand Som, le Charmant Som et Chamechaude. Pas très
élévés, aux environs de 2000m, ils ont fier allure sous le soleil.
Nous enchaînons une descente tranquille, puis nous profitons de la soirée, avant le trail du
lendemain.

Samedi réveillé à 5 heures et demie par mes charmants voisins hollandais qui plient leur tente, ils
lèvent le camp. Je déjeune un peu plus tôt que prévu.
Au moins je n’aurais pas de lourdeur à 8 heures et demie, au moment du départ.
Le temps n’est pas terrible, il bruine.
A 8 heures il pleut comme vache qui pisse. Benoit Laval arrive avec son bulletin météo et nous
annonce beau temps. Ça se vérifiera.
De nos jours, mieux vaut regarder son écran que les nuages pour avoir la bonne météo. C’est fou
non !
8 heures 30, nous voilà partis. 49 Km et 3300m D+, mais surtout montée au Grand Som puis au
Charmant Som et Chamechaude pour finir. Une belle visite de la Chartreuse.
La montée vers le Grand Som est tranquille au début, avec une très belle ascension en forêt.
Au sortir de la foret, passages de névés, attention à la glissade ! De très jolis passages et paysages.
Ensuite ça monte plus dru et pour finir passages rocheux ou câbles et cordes sont les bienvenus.
Arrivée en 1H59 au Grand Som à 2026m. C’est pas très haut mais ambiance montagne assurée.
Le vent souffle et il fait très frais.
Je ne m’attarde pas trop, juste le temps de quelques photos et c’est la descente très piégeuse au
départ, les rochers mouillés sont glissants.
Descente tranquille ensuite jusqu’au ravito peu après le Couvent de la Grande Chartreuse, imposant.
Ravito rapide, et pour suivre une interminable montée vers le Charmant Som.
Pente très légère en sous bois au départ, puis sortie assez aérienne en haut.
Arrivée en haut en 5 heures, tout va bien ça ronronne, méfiance !
Descente en enchaînant vers le col de Porte que l’on aperçoit et qui ne semble pas très loin.
Pourtant il me faudra une grosse heure pour arriver et profiter du deuxième ravitaillement.
Je décide de prendre mon temps, je ne me sens pas super.
Je regarde ce qui m’attend Chamechaude est là tout là haut, très minéral. Heureusement c’est la plus
petite des montées 750 m !
je repars tranquille, les jambes vont bien, je ne me sens pas fatigué, mais je commence à avoir des
doutes sur mon estomac.
Un peu plus tard ça se vérifie, ça se gâte, et je commence à entrer dans le cycle nausées,
vomissements, je limite au strict minimum la quantité d’eau.
Évidemment gros doutes , faut il boire plus ? s’arrêter ?....
Bon comme j’avance toujours, il y a de l’espoir !
Après avoir regardé le sommet approchait tellement lentement, je suis finalement surpris lorsque je
sors au col, je pensais que c’était plus loin encore !
Finalement, il ne reste plus qu’à négocier une descente économique.
J’adopte l’allure randonnée, de toute façon mon estomac n’accepte rien d’autre.
Très beau et long passage dans les forêts de hêtre, je suis seul depuis un bout de temps maintenant
et finalement j’aime autant.
J’avance et l’esprit vagabonde. Le temps n’a plus vraiment d’épaisseur.
Voilà 10 heures que je suis parti et j’arrive au départ du Km vertical, juste en dessous Saint Pierre,
au moins je sais à quoi m’en tenir, un dernier coup de cul, à négocier calmement et c’est l’arrivée.
Évidemment la performance sportive n’est pas au rendez vous, 10 heures 30. c’est plus que je ne
pensais.
Mais finalement ce fut une belle ballade et une belle découverte de ce petit coin de montagne à nos
portes.

Les péripéties n’étaient toutefois pas encore terminées.

Le Griot promeneur

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe - dans Vie du Club
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Theizé Course Nature
  • Le blog de Theizé Course Nature
  • : Le blog de Theizé Course Nature, un Club de Trail (un jour peut être de Raids Aventure) du Beaujolais au coeur des Pierres Dorées, au Nord Ouest de Lyon. Les entrainements se déroulent les Mardi soir à 19:15 (vitesse, fartlek) les samedi matin à 10H & les dimanche 9h ou 9h30 en hiver (sorties longues). RdV Salle Ramet à Theizé (sauf sorties extérieures avec préavis via mail)
  • Contact

Nos partenaires

ecusson-endurance-shop.JPG

Nous joindre

theizecoursenature[at]gmail.com

Pour télécharger le bulletin d'inscription de la saison 2014/2015, cliquez ici

La cotisation de cette année s'élève à 20€

Archives

Planning courses

PictoCalendrier.gif