Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 14:47

http://www.traildugypaete.com/GYPAETE-LOGO.pngPremière étape dans ma prépa pour la TdS, je me faisais une joie de parcourir la montagne haut savoyarde en Juin.
Coups de soleil, paysages magnifiques et suppporters nombreux et variés (familles, vaches et autre chamois un vrai fan club quoi !) devaient être au menu. D'autant plus que de tels moment seraient partagés avec des potes de TCN , Jean Luc & Thierry.
Malheureusement, le réchauffement climatique est passé par la et à fait migrer Octobre en Juin. A tel point que les organisateurs ont modifié le parcours, la version initiale étant trop enneigée...
Jean Luc, Thierry et moi nous donnons rendez vous à Villefranche sous des trombes d'eau vendredi 30 Mai....ça promet...
Nous arrivons à Marnaz retirer les dossards en distinguant à peine les sommets tant le brouillard est présent...DSC00038.JPG
Put..n, il risque d'être long le samedi dans de telles conditions.  http://www.traildugypaete.com/NewProfil2013.jpg
Fort heureusement, nous arrivons au camping prendre possession de notre magnifique mobil home. Comment vous d'écrire notre arrivée.?
En résumé, pensez à la caravane de Felix dans "le père Noël est une ordure" et vous aurez une petite idée de la chose.
Foncièrement positifs comme nous le sommes, en entendant les trombes d'eau s'abattre sur le toit, nous nous disons que fort heureusement nous n'avons pas pris de tente 2 secondes, ça aurait pu être pire...
Honneur au grand age, Thierry prend le grand lit, et moi l'autre cabine (ben ouais, pas encore V2, mais clairement passé du coté obscur de la force). Jean Luc se cogne le salon.DSC00040--Large-.JPG
Nous festoyons pour nous rendre compte assez vite qu'il n'y a pas de bonbonne de gaz et que pour la soupe, ça va pas forcément bien aller...
Le proprio nous ramene ce qu'il faut. Chacun y va de sa spécialité : Soupe Liebig, Babybel, riz Yabon, que du naturel et du bon...Peu importe, nous nous empiffrons car nous savons que ce sera brulé dés les premières bosses le lendemain.

Après une plutôt bonne nuit, en tous cas pour Thierry & moi (Jean Luc ayant oublié ses boules Quies,compte les gouttes sur le toit et ne dort que 2 heures), petit déjeuner et direction les bus pour nous rendre au Grand Bornand pour moi. Départ à 9:30
Après environ une heure à monter les cols et accessoirement éviter un 38 tonnes qui  se croit sur l'autoroute, nous arrivons au Chinaillon.
Et merde, Kilian est déjà passé...et Anna pas encore...
Bon en fait, je me suis pelé comme ce n'est pas permis avant le départ, bien soutenu cependant par tous les super bénévoles et le ravito bien copieux pour ceux qui faisaient le 73 solo ou relais.

Dawa, blessé nous a fait un speech pour le départ en disant que nous sommes courageux.DSC00049--Large-.JPG..Venant de sa part, ça met du baume au coeur. Si Kilian avait fait le speech, il aurait dit : "Eclatez vous sur ce parcours roulant"
Bref, sas de départ pluvieux et go !
Un peu de route et nous sommes très vite dans l'ambiance du jour, grosse montée d'ou ruissellent des torrents de boue et d'eau. la neige fait vite son apparition. Heureusement que j'avais pris les super batons de Jean Phi car rapidement dans les descentes avec des dévers de cinglé, tout le monde se pète la figure et finit sur le cul. S'il ne pleuvait pas, nous rigolerions bien.
Premier col et première bascule, les jambes sont bonnes, je gère tranquillou en pensant aux paroles de mon coach Séverine. 'Ce n'est pas un objectif, tu t'exploses pas' (comme si je pouvais m'exploser, chuis pas Chaigneau, moi !).
Nous ne voyons pas à 30 m...mais je profites d'une trouée pour prendre quelques photos. DSC00051--Large-.JPG
Les bénévoles aux ravitos sont transis et frigorifiés mais néammoins super sympas.
Pour vous décrire ce que nous vivons, je vous propose une expérience sensorielle : prenez une bassine, remplissez la d'eau glacée comme il se doit, remplissez la de farine et  de chocolat en poudre, mixez jusqu'à obtention d'un pate onctueuse et collante, sautez dedans, fermez les yeux & imaginez vous soudainement transformé en Surya Bonaly boiteuse pendant une trentaine de bornes, et vous y êtes presque ;-).
Le col de Cenise se passe super bien et de manière générale, je suis plutôt très bon dans les montées avec les batons. Moi qui me prenait un peu pour un cador en descente, je prends une bonne leçon d'humilité !!!!
Et hop, nous attaquons le point le plus haut, la pointe d'Andey, un mur bien comme il faut, ou il faut vraiment lever la tête pour voir le coureur qui est devant vous...
Apparement, c'est un col sublime...apparemment car nous n'en avons rien vu, entouré de neige et de brouillard...La descente est surnaturelle au moment de la bascule : je réussis le petit exploit de me casser la gueule 5 fois sur 100m, la classe.  Heureusement que Jean Phi ne me voit pas...
Ce grand moment de solitude passé, j'enquille assez bien les 1000 m de D-, et je continue sur un rythme régulier, les montées et descentes suivantes.DSC00054--Large-.JPG Le dénivelé négatif qui me fait bien plus peur que les montées se gère plutôt bien, je ne descends pas trop vite, mais ne faiblis pas. Les quadri sont raisonnablement douloureux et je commence à doubler pas mal de monde à mon petit rythme. Il ne pleut plus.
Je croise Jérémie, un des rares non montagnards (Les savoyards, haut-savoyards, italiens, et suisses sont en force ) que j'ai rencontrés, il est de la vallée d'Azergue. Je fais mon taf de première Dame du Club et lui propose de venir tester TCN un de ces 4...Nous cheminons ensemble, je suis devant dans les bosses et lui sur le plat et les descentes. Enfin, il met le booster et je ne le vois plus.
Après Mont Saxonnex, nous entamons la dernière descente qui nous amène à l'arrivée. Bonne régalade dans le chemin, puis la route qui nous amène à Marnaz...J'ai un gars en point de mire. Il le sait et ne lache rien, le bougre... Je fais le forcing et le passe à ~100 m de l'arche.
Bien content de me faire bipper, de ne pas trop souffrir et d'avoir finalement fait ~2400 de D+ mais surtout + de 3000 de D- .
Je suis dégoutant de boue -comme tout le monde.
Je vais chercher mon Tshirt de finisher : Certains sont plus plaisants à porter que d'autres ;-)
Je croise Thierry douché et habillé après le 29...Je me douche aussi. Oh bonheur, les douches sont chaudes. Une première : En général, vu mon classement, l'eau qui reste est au mieux tiedasse voire gelée.
Bien content de me sentir propre, de retrouver Jean Luc et Thierry...et de me ruer sur le stand de la communauté de commune de Cluses ou bière locale, fromages du cru, patisseries salées et sucrées sont offertes et en quantité...Des petits bonheurs apprèciés d'autant plus que les conditions de course ont été éprouvantes
Une pensée m'effleure l'esprit, mais sans pour autant être négative. Le 28 Aout, à la TdS, j'en aurais fait un tiers...
En tous cas, c'est une super course, bien organisée, copieusement dotée en ravito & avec de super bénévoles : à refaire donc...sous le soleil ;-)

Résultats :
Sur le 29 km(1100 D+/2100D-) :
Jean Luc 4h25 64ième/149
Thierry : 5h13 110/149

Sur le 42 :2300D+/3100 D-

David 7h18 95/165

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Régis 09/06/2013 10:16

Quant à moi, je n'ai pas du tout apprécié ce passage sur Surya Bonaly. C'est petit de s'attaquer comme ça aux gens de couleur. Après le mariage pour tous, la tolérance pour tous !!!! Je suis
d'autant plus déçu que ce passage d'une grande indélicatesse est écrit par qqun censé montrer l'exemple, le respect et la tolérance.

Phil Boissy 07/06/2013 19:13

Bravo pour ce super CR et félicitations pour avoir porté dignement et avec courage les couleurs du TCN ->
Petite transition, en parlant de couleurs, j'adore ce passage:
"Pour vous décrire ce que nous vivons, je vous propose une expérience sensorielle : prenez une bassine, remplissez la d'eau glacée comme il se doit, remplissez la de farine et de chocolat en
poudre, mixez jusqu'à obtention d'un pate onctueuse et collante, sautez dedans, fermez les yeux & imaginez vous soudainement transformé en Surya Bonaly boiteuse pendant une trentaine de bornes,
et vous y êtes presque ;-)."
Pour rester dans le patinage artistique, à quand la nuque longue façon Candeloro! :))
Merci pour ce beau récit.

Présentation

  • : Le blog de Theizé Course Nature
  • Le blog de Theizé Course Nature
  • : Le blog de Theizé Course Nature, un Club de Trail (un jour peut être de Raids Aventure) du Beaujolais au coeur des Pierres Dorées, au Nord Ouest de Lyon. Les entrainements se déroulent les Mardi soir à 19:15 (vitesse, fartlek) les samedi matin à 10H & les dimanche 9h ou 9h30 en hiver (sorties longues). RdV Salle Ramet à Theizé (sauf sorties extérieures avec préavis via mail)
  • Contact

Nos partenaires

ecusson-endurance-shop.JPG

Nous joindre

theizecoursenature[at]gmail.com

Pour télécharger le bulletin d'inscription de la saison 2014/2015, cliquez ici

La cotisation de cette année s'élève à 20€

Archives

Planning courses

PictoCalendrier.gif