Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 20:41

http://www.trailsaintjacques.com/grand-trail-saint-jacques/img/logo-trailstjacques.gifVendredi  départ à 17h de la maison avec Edith et Sébastien.

Nous arrivons au Puy en Velay avec une mission très importante : récupérer les dossards de tout le monde (chacun avait pris le soin de me fournir certificat et photocopie de carte d’identité)

Pour ne pas perdre de temps nous décidons de nous répartir les dossiers et là je vérifie … revérifie… rerevérifie… coup de chaud… il me manque celui de Jean-François il faut que je me rende à l’évidence je l’ai OUBLIE à la maison !!! Agrrrrrrrrrr !!!

Bon pas de panique tout se négocie dans la vie je vais sortir tous mes arguments pour convaincre et obtenir le dossard. Je fais la queue pour les 47

Pdt ce tps Edith et Sébastien s’occupent des 66km et de la rando

Après avoir eu celui de Carole et Isa j’explique mon problème mais rien à faire ils ne veulent rien savoir. Il faut que j’aille dans la file litiges

Et c’est reparti pour faire la queue, à ce moment Gilbert appelle pour me dire que les gardiens du camping ne veulent pas les laisser entrer car la réservation est au nom de M. BOUTTE Mais M. BOUTTE est avec moi pour les dossards !!!

oulala ça sent le roussi et je commence à bouillir de l’intérieur  bref Gilbert meilleur que moi en négociation parvient à récupérer les clés des chalets. Ouf

Côté litige cela ne s’arrange pas. Une jeune fille me dit : je ne peux rien faire il faut qu’il vienne demain matin pour voir un médecin (je rappelle que le départ des navettes est prévu à 7h !!!) je commence à m’énerver un peu et là elle me dit : ou alors vous me l’envoyer par mail 

Je téléphone à Jean-François qui heureusement l’avait scanné sur son ordi et  heureusement ses enfants étaient chez eux et  heureusement ils ont pu l’envoyer à la jeune fille qui avec un grand sourire m’a remis le dossard !!! OUF

Après toutes  ces péripéties nous rejoignons les autres au chalet qui avaient mis la table et préparé le repas et ça c’était trop bien !!!

Bon après une bonne soirée qques réglages pour le départ de demain nous partons tous nous coucher. Demain réveil à 5h30 et départ du camping à 6h30.

Samedi matin 7h nous prenons les navettes, Carole, Isabelle et Jean-François dans celle du 47 et nous dans celle du 66.

Le trajet est long, Carole envoie un sms pour dire que le parcours ne fait plus 47 mais 49 donc 68 pour nous : ça commence bien

Arrivée au lieu dit le sauvage (tout est dans le nom !!!)IMAG0269--Large-.jpg

Nous patientons 1h30 avant le départ. Nous faisons une photo de groupe et sommes repéré par la journaliste du magazine « ESPRIT TRAIL » qui à son tour nous prend en photo, David discute avec elle  et la voilà qui prend des notes pour éventuellement  faire un article : il est trop fort mon mari !!!

IMAG0280--Large-.jpg10h15 le départ est donné 600 coureurs s’élancent sur les chemins de Compostelle.

Ça part vite normal c’est roulant et plutôt descendant. Je reste concentré sur ma course et mon objectif : 8h max

Très vite les t-shirt TCN sont devant seuls : Sylvie, Arnaud et Edith sont derrière

Au bout de 20minutes de course un panneau indique reste 65km ??? Alors là tout le monde comprend que le parcours a bien été rallongé…de 3 ou 4 km !!!

Au bout d’1h40 je rattrape et double David et François qui ont l’air bien, j’arrive à la hauteur d’une fille qui porte le t-shirt de finisher de l’écot rail (je suis impressionnée et je me dis qu’elle doit être spécialiste du long) finalement au bout de 1 ou2 km elle décroche tient bizarre !!! un peu plus loin je double Sébastien en forme aussi.

En point de mire vers le 18ième km je vois Gilbert c’est cool je vais pouvoir courir avec lui : « LE SPECIALISTE  du long »

Je ne veux pas accélérer pour pas casser mon rythme et me dit que je vais le rattraper tout doucement. J’arrive au 1er ravitaillement à Saugues je prends juste un morceau de pain d’épice et un bout de banane il me reste assez d’eau jusqu’au prochain. Je jette un coup d’œil pour voir Gilbert mais ne le vois pas, je pense donc qu’il est déjà reparti. En quittant le ravitaillement je vois Bruno en train de ranger son sac je lui demande si tout va bien et repart.

Pas de Gilbert en vu ah finalement il devait encore être au ravito. Mais il finira bien par me rattraper.

Après le Vernet vers le27ième km   j’aperçois Régis qui marche dans une montée j’arrive à sa hauteur et nous discutons un petit peu : il a mal aux pieds car a des nouvelles semelles.

Nous courons ensemble en direction des gorges et quand la descente commence je sens petit à petit que j’accélère et que lui décroche. Arrivée à Monistrol d’Allier SURPRISE  Pascale  m’encourage (ça fait du bien) je lui dis que je vais bien mais que  je sens mes jambes se durcirent un peu !!! et  que les autres sont derrière.

Je repars  pour la plus longue et la plus raide montée de la course en direction de St Privat d’Allier. Je  marche rapidement, j’ai toujours de bonnes sensations, je  double une fille et quelqu’un me dit que je suis 4ième et là je suis agréablement surprise mais reste toujours très concentrée. Je ne m’emballe pas et reviens sur mon objectif moins de 8h. (Je garde toujours en tête que la course est longue et loin d’être finie)

Vers le 42ième km toujours en super forme j’aperçois Laurent en grande difficulté il me dit qu’il a très mal au ventre et là malheureusement je ne peux pas faire grand-chose.

Au 45ième km je me dis que maintenant le plus dur est fait et que même s il reste 25km c’est un profil descendant je vais pouvoir dérouler tranquillement. En fait pas du tout  j’ai un gros coup de mou les chemins sont de longues lignes droites,  larges et très monotones. Les gens alternent tous course et marche j’entends des soupirs, les visages se crispent les crampes pour certains les obligent à se mettre le long du chemin pour faire des étirements. La fille au t-shirt ecotrail  me double, je ne parviens pas à la suivre tant pis : je ne suis pas à pour la place mais pour faire moins de 8h !!!  je regarde une fois de plus mon chrono et vois que je suis toujours ds les tps.

52Ième km ravitaillement dans la commune Bains, Régis vient m’encourager me dit qu’il a abandonné ainsi que Laurent et Arnaud, je suis déçu pour eux. Il me demande si tout va bien et je lui dis que c’est très dur, que j’en ai marre !!! Allez va-y n’abandonne pas me dit-il

Non hors de question et je repars.

 Je souffre beaucoup physiquement et moralement alors je pense  à William et à mes patients qui tous les jours se battent. Je n’ai pas le droit de me laisser aller, je me force à courir même doucement. C’est dur mais je lutte pour eux aussi.

Arrivée au dernier ravitaillement (censé être au 59ième) tiens tiens je revois « ecotrail »

Petit à petit je me rapproche d’elle et au panneau 5km de l’arrivée nous sommes au coude à coude et accélérons doucement (dans ma tête c’est bon 5km à 12km/h cela fait  25mn c’est rien !!! je suis super motivée)

Arrivées au Puy en Velay dans les rues piétonnes nous entendons les encouragements nous allons de plus en plus vite.

Un virage et une côte en pavé nous attend, je fais une grosse accélération (merci les entrainements TCN) je sens qu’elle décroche, je maintien le rythme et voilà les célèbres escaliers de la cathédrale.

Je n’ai pas le choix que de les monter en courant pour maintenir mon avance, le public applaudie crie j’arrive en haut ouf !!! Je passe un porche et oh non il y a un autre escalier je cours encore et que vois-je la 3ième féminine !!! Séverine arrache toi il faut la doubler.

Elle ne se laisse pas faire et accélère .Je la suis et parviens à la doubler. Je sens  la ligne d’arrivée mais ne la vois pas alors j’hurle aux bénévoles c’est où l’arrivée ??? dans 1.5km me disent-ils !!! OH NONNNNN j’ai tout donné je n’en peux plus !!!Ça me semble durer une éternité, je suis à bloque, essoufflée, avec un point de côté je me retourne je ne les vois pas. Vas Séverine tu vas regretter si elles te redoublent allez fonnnnnnnnnce. Il y a du monde partout je vois l’arche et entend Arnaud et Anne Sophie qui me disent encore 200m. J’arrive sur la piste je vois Régis qui hurle suivi de Carole et de Pascale. STOP c’est fini 8h04 pour 71km, 3ième femme et 41ième au scratch

Voilà depuis 3 jours je suis cassée super fatiguée mais très fière.

Et nous avons une fois de plus passé un super WE TCN dans la joie, la bonne humeur et beaucoup de fatigue !!!IMAG0283--Large-.jpg

Pour infos : sur le 72 km 619 partants  511 arrivants

 

72km      
scratch prénom temps  
41 Séverine 8h04 3ième F
80 Jean-Luc 8h24  
81 Gilbert 8h25  
94 Sylvie 8h32 8ièmeF
119 Bruno 8h46  
133 Sébastien 8h56  
156 Edith 9h04 13ièmeF
188 David 9h17  
257 François 9h48  
52KM      
90 Isabelle 6h41 19iemeF
127 Carole 7h10 26iemeF
143 Jean François 7h23  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Theizé Course Nature
  • Le blog de Theizé Course Nature
  • : Le blog de Theizé Course Nature, un Club de Trail (un jour peut être de Raids Aventure) du Beaujolais au coeur des Pierres Dorées, au Nord Ouest de Lyon. Les entrainements se déroulent les Mardi soir à 19:15 (vitesse, fartlek) les samedi matin à 10H & les dimanche 9h ou 9h30 en hiver (sorties longues). RdV Salle Ramet à Theizé (sauf sorties extérieures avec préavis via mail)
  • Contact

Nos partenaires

ecusson-endurance-shop.JPG

Nous joindre

theizecoursenature[at]gmail.com

Pour télécharger le bulletin d'inscription de la saison 2014/2015, cliquez ici

La cotisation de cette année s'élève à 20€

Archives

Planning courses

PictoCalendrier.gif